Votre navigateur est obsolète.
Il se peut que ce site ne fonctionne pas correctement avec la version de votre navigateur. Mettre à jour
Joyaux de différentes formes et couleurs, aucune porte n’est identique dans le complexe résidentiel de la cité-jardin de Margarethenhöhe.
© Ruhr Museum

Cité-jardin de Margarethenhöhe

Margarethenhöhe dans les faubourgs d’Essen a toujours été l'une des cités-jardins les plus importantes d’Europe. Le développement urbain exceptionnel du complexe résidentiel semble évident au vue de l'imposante porte de la ville, de la place du marché pittoresque avec l'ancien magasin Krupp'sche Konsumanstalt et la maison d'hôtes de Margarethenhöhe.

La qualité de vie dans la première cité-jardin allemande est accentuée par les deux parcs forestiers Sommerburgtal et Nachtigallental, qui ont été offerts gracieusement par Margarethe Krupp en 1907 pour servir de zones de loisirs pour les habitants de Margarethenhöhe. Selon une idée datant de 1914, le dernier « moulin à marteaux » de la région de Siegerland a été reconstruit en 1935 et 1936. Ce monument technique et culturel devait servir d’attraction publique dans le parc forestier de Nachtigallental. Aujourd'hui, le Halbachhammer est considéré comme un monument unique en son genre dans toute l'Europe. En été, les visiteurs peuvent, à des dates précises, remonter dans le temps et découvrir des processus de fonte et de forgeage de l’ère préindustrielle utilisant de l'eau et du charbon comme sources d’énergie.

En 1931, Ernst Bode, chef des projets de construction d'Essen, a qualifié Margarethenhöhe de « poème de pierre et de vert ». Le domaine a été construit par l'urbaniste et architecte Georg Metzendorf dans l'esprit du mouvement européen des cités-jardins. - © Musée de la Ruhr
En 1931, Ernst Bode, chef des projets de construction d'Essen, a qualifié Margarethenhöhe de « poème de pierre et de vert ». Le domaine a été construit par l'urbaniste et architecte Georg Metzendorf dans l'esprit du mouvement européen des cités-jardins. - © Musée de la Ruhr

Le musée de la Ruhr abrite un appartement témoin et présente l'exposition permanente « La Cité-Jardin de Margarethenhöhe » dans les Kleines Atelierhaus. L'exposition sur l'histoire de Margarethenhöhe est située dans les anciens ateliers de travail et propose un aperçu de la conception et de la construction du quartier résidentiel et de la vie quotidienne de ses habitants.

L’appartement témoin meublé par le musée de la Ruhr et la Fondation Margarethe Krupp peut être visité dans le cadre d'une visite de Margarethenhöhe. Cet appartement est situé dans une maison en duplex construite en 1911 lors de la deuxième phase de construction. Cette installation de musée représente la haute qualité des normes d'ameublement, fortement influencées par le concept original de Georg Metzendorf.

De nombreux sites du patrimoine mondial sont temporairement fermés pour empêcher la propagation du COVID-19. Veuillez consulter les sites web officiels pour plus d’informations.

Visiter

Cité-jardin de Margarethenhöhe

Horaires

L'exposition du « Kleines Atelierhaus », l’appartement témoin et le
Halbachhammer peuvent être visités dans le cadre d'une visite publique ou d’une visite de groupe privée.

Tarifs

« La Cité-Jardin de Margarethenhöhe » au Kleines Atelierhaus :
60 min., 80 €, max. 20 participants

Cité-Jardin de Margarethenhöhe :
(Complexe et appartement témoin)
90 min., 80 €, max. 20 participants

Intégralité de Margarethenhöhe :
(Complexe, appartement témoin et Kleines Atelierhaus )
120 min., 110 €, max. 20 participants