Votre navigateur est obsolète.
Il se peut que ce site ne fonctionne pas correctement avec la version de votre navigateur. Mettre à jour
Dans ce coin verdoyant de la terre sacrée d'Olympie, le concept de trêve olympique retrouve ses anciennes racines.
© Konstantinos Antonopoulos

La trêve olympique

Cette zone spéciale est située à quelques mètres du temple d'Héra à Olympie où le soi-disant 'disque d'Iphitos', l'accord de la Trêve Sacrée, a été gravé.

Le bosquet de la trêve olympique occupe la zone entre le musée archéologique et le site d'Olympie. Dominé par les peupliers, les pins et les platanes, il a été dédié à la noble idée de la paix. Après tout, l'idée qui est devenue une institution stricte dans l'Antiquité, la pause des hostilités comme condition préalable à la tenue pacifique des Jeux Olympiques, est née à Olympie et à Elis.

Dominée par des peupliers, des pins et des platanes, la plantation de la Trêve olympique a été récemment consacrée aux nobles idées de l'Antiquité. - © Konstantinos Antonopoulos
Dominée par des peupliers, des pins et des platanes, la plantation de la Trêve olympique a été récemment consacrée aux nobles idées de l'Antiquité. - © Konstantinos Antonopoulos

L'aspiration de cette initiative symbolique est que la trêve olympique, présentée sur la terre sacrée où elle a d'abord été pensée, inspirera l'humanité aujourd'hui. Peut-être trouverez-vous un moment pour vous laissez aller à vos réflexions en traversant le petit parc du site archéologique jusqu'au musée d'Olympie.

La naissance du parc olympique de la trêve est le résultat de la coopération du Centre international de la trêve olympique et de l'Ephorie des antiquités d'Ilia, l'autorité responsable au nom du Ministère Hellénique de la Culture.

De nombreux sites du patrimoine mondial sont temporairement fermés pour empêcher la propagation du COVID-19. Veuillez consulter les sites web officiels pour plus d’informations.

Visiter

La trêve olympique