Votre navigateur est obsolète.
Il se peut que ce site ne fonctionne pas correctement avec la version de votre navigateur. Mettre à jour
Chaque scène des fresques en mosaïque d'Auguste Labouret (1871-1964), à la gare Art Déco de Lens (1927) évoque l'esprit de l'exploitation minière.
© Jean-Michel André

Bassin Minier du Nord-Pas de Calais, France

Nord-Pas de Calais, France
Situé dans le Nord de la France, le bassin minier du Nord-Pas de Calais est un paysage culturel, étendu sur près de 4 000 hectares, riche en patrimoines technique et architectural traduisant un passé de 3 siècles d'extraction de charbon. En suivant les pas des mineurs à travers les puits de la mine et en écoutant leurs témoignages, vous appréhenderez les conditions de vie de ces travailleurs de l'ombre.

Lorsque vous arrivez dans le bassin minier du Nord-Pas de Calais, vous découvrez rapidement un lieu fascinant aux nombreuses facettes, où de nombreux mondes ont fusionné pour former un ensemble bien supérieur à la somme de ses parties. Ce site du Patrimoine Mondial était un centre d'échange d'idées et d'influences concernant les méthodes utilisées pour l'extraction souterraine du charbon, la conception et l’urbanisme des logements ouvriers et la migration humaine internationale qui a accompagné l'industrialisation de l'Europe.

L'industrie charbonnière employait ici des centaines de milliers de travailleurs qui devaient donc être pris en charge par les communautés locales. Des villes entières ont été créées dans la région dans un effort de développement urbain. Des logements, des églises, des écoles, des hôpitaux et des installations sportives ont été créés pour que les familles des travailleurs s’y sentent bien et ainsi encourager les mineurs à rester fidèles à leurs employeurs.

Toutes les ressources souterraines, quelles qu'elles soient, exigent des techniques d'extraction et un savoir faire que partagent les mineurs du monde entier. - © Centre Historique Minier (prêt de l'ANMT)
Toutes les ressources souterraines, quelles qu'elles soient, exigent des techniques d'extraction et un savoir faire que partagent les mineurs du monde entier. - © Centre Historique Minier (prêt de l'ANMT)

L'histoire de l'ère minière du Nord de la France est inscrite dans plus d'une centaine de lieux de la région, des usines d’exploitation minière aux villes en passant par les chemins de fer et les monuments commémoratifs. Les marques laissées par l'industrie sont visibles dans toutes les campagnes verdoyantes environnantes. Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais vous permet d’imaginer ce monde dynamique tel qu’il était à son apogée, d’en apprendre davantage sur la routine quotidienne des travailleurs et même de parler aux mineurs de leur vie souterraine.

Un Paysage Émotionnel

S'étendant sur plus de 120 kilomètres à l'ouest de la frontière belge, le bassin minier est au cœur d'une zone commerciale, véritable carrefour de communication entre les plus grandes villes d'Europe du Nord-Ouest. Les paysages à couper le souffle et les émotions profondes qui s’expriment ici vous surprendront. Les sites miniers et les villages qui jalonneront votre route ne sont que quelques-uns des joyaux à découvrir.

Au Centre Historique Minier de Lewarde, par exemple, vous vous plongerez dans l'histoire de l'industrie du charbon. Au Musée du Louvre-Lens, vous découvrirez une collection de chefs-d'œuvre inattendue. Vous longerez les anciennes voies ferrées pour explorer des paysages et des corons aussi divers qu’inhabituels. Et vous rencontrerez surtout des habitants du bassin minier, qui ont hérité de cette histoire puissante et importante.

Contemplez trois cents ans d'histoire depuis le sommet des terrils en escaladant les sensationnelles « Pyramides » du Nord. Sur la photo : une vue des deux terrils de Loos-en-Gohelle provenant du Mémorial National du Canada à Vimy. - © Jean-Michel André
Contemplez trois cents ans d'histoire depuis le sommet des terrils en escaladant les sensationnelles « Pyramides » du Nord. Sur la photo : une vue des deux terrils de Loos-en-Gohelle provenant du Mémorial National du Canada à Vimy. - © Jean-Michel André

De la découverte du charbon en 1720 à la fermeture de la dernière fosse en 1990, le plus grand bassin minier de France s’est construit au gré des prospections, des innovations, des compagnies, des décisions patronales, des luttes ouvrières, des évènements de l’Histoire… À la fin du XIXe siècle, le bassin minier atteint son apogée et s’étend sur 120 kilomètres de long et 12 kilomètres de large. Le XXe siècle est ponctué de catastrophes : coup de grisou des Mines de Courrières en 1906, Première et Seconde Guerres Mondiales et la Bataille du charbon (de 1944 à 1947) qui a contribué à la reconstruction de la France.


Vidéo : Le Bassin Minier offre un patrimoine exceptionnel, des paysages à couper le souffle et une merveilleuse communauté festive - © Mission Bassin Minier Nord-Pas de Calais

Pour les voyageurs les plus aventureux, la région est une source inépuisable de paysages et d'activités qui expliquent l'importance de l'industrie et l'influence qu’elle a eu sur la région pendant 270 ans. Le site, qui couvre des milliers d'hectares, est jalonné de trésors architecturaux, techniques et culturels, tels que des fosses d'extraction, des chevalements, des terrils et des corons débordant de tradition et de caractère.

À la fosse Arenberg de Wallers, par exemple, vous serez frappés par la nature majestueuse de la mine. Vous serez accueillis par l'imposant chevalement n°3 de 60 mètres de haut, puis suivrez le parcours patrimonial de bâtiment en bâtiment, de machine en machine et pourrez visiter les coulisses d'un tournage de film ou de télévision. Continuez vers la communauté minière pour découvrir sa splendide salle des fêtes, insolite dans cet environnement forestier, propice à la randonnée en pleine nature.

Ouvert en 1900 par la Compagnie des Mines d’Anzin, la fosse Arenberg de Wallers est un monument qui reflète l'importance de l'exploitation minière à l'aube de l'ère industrielle. - © Hubert Bouvet / Région Hauts-de-France
Ouvert en 1900 par la Compagnie des Mines d’Anzin, la fosse Arenberg de Wallers est un monument qui reflète l'importance de l'exploitation minière à l'aube de l'ère industrielle. - © Hubert Bouvet / Région Hauts-de-France

Une autre visite incontournable est la fosse Delloye et le Centre Historique Minier de Lewarde. Il s’agit du plus grand musée minier de France et l'un des premiers en Europe. Trois siècles d'histoire sont retracés par des expositions permanentes et temporaires. Plongez au cœur de la mine et découvrez cette passionnante histoire industrielle et humaine, qui comprend des galeries, des salles des machines et des lampisteries. Ce cadre fascinant et insolite suscitera l'émerveillement des petits comme des grands.

Les visiteurs examinent de plus près les galeries minières de la fosse Delloye au centre historique minier de Lewarde. - © JJ Gelbart
Les visiteurs examinent de plus près les galeries minières de la fosse Delloye au centre historique minier de Lewarde. - © JJ Gelbart

En 1990, c’est à la fosse 9/9bis d'Oignies que l'activité minière s'est arrêtée dans la région. La fosse est exceptionnelle en raison de l’état de conservation de ses machines et de la façon dont elle combine patrimoine et reconversion autour de la musique, un aspect important de la culture minière. Grimpez au sommet du terril pour une vue panoramique de la région. Puis restez pour un concert à la salle de spectacle le Métaphone®.

Profitez de la conservation et de la reconversion de la culture au charbonnage 9/9bis dans la salle de concert Métaphone. - © Jean-Michel André
Profitez de la conservation et de la reconversion de la culture au charbonnage 9/9bis dans la salle de concert Métaphone. - © Jean-Michel André

Avec son imposante tour de concentration, la fosse 11-19 vous étonnera par son architecture. Aujourd'hui dédiée au Développement durable, elle raconte aussi la reconversion du territoire. A proximité, déambulez au sein d'une cité minière remarquable et découvrez des équipements exceptionnels. Point d'orgue de votre visite, l'ascension des "Pyramides du Nord", deux terrils jumeaux parmi les plus hauts d'Europe. Si leurs sommets se méritent, vous serez récompensés au centuple !

La fosse du 11-19 à Loos-en-Gohelle. – ©Jean-Michel André
La fosse du 11-19 à Loos-en-Gohelle. – ©Jean-Michel André

Vous découvrirez un exemple de reconversion et de réhabilitation similaire à la cité des électriciens de Bruay-La-Buissière qui ouvrira ses portes au printemps 2018. Ce magnifique coron est en passe de devenir un pôle culturel et touristique avec des hébergements, des résidences d'artistes et un centre d'interprétation dédié au paysage minier et à la culture minière.


Comment s’y Rendre

Situé entre Londres, Paris et Bruxelles, le bassin minier est facilement accessible. Si vous arrivez en avion, rendez-vous sur le site de l'aéroport de Lille.

Les différents sites sont également accessibles en voiture depuis les différentes gares du bassin minier. Pour plus d'informations sur les trajets en train, veuillez visiter le site de la SNCF. Les principales gares régionales sont Lille Flandres et à Lille Lesquin. Les gares de Lens, Béthune, Valenciennes et Douai peuvent également être pratiques.

Quand Visiter ?

Le bassin minier peut se visiter toute l'année. Pour profiter des célébrations anniversaires de l'ajout du bassin minier sur la Liste du Patrimoine Mondial, planifiez votre visite de fin juin à début juillet. Chaque année à cette période, le site est animé par de nombreuses activités originales. Pour plus d'informations, rendez-vous sur ce site.

Comment Visiter

Le Bassin minier s’étendant sur 120 kilomètres depuis la frontière belge, il n’y a pas d’itinéraire prédéfini pour découvrir la richesse des paysages. La visite des sites, et particulièrement l’ascension des terrils, nécessitent d’être correctement équipés (chaussures confortables et adaptées).
Pour la visite entre chaque site, il est préférable d’être véhiculé afin de profiter pleinement du bassin minier. Si vous disposez de plusieurs jours et que vous préférez une visite plus en douceur, sachez qu’il existe de nombreux itinéraires à vélo.

Visiter

Bassin Minier du Nord-Pas de Calais, France

Horaires

Fosse d'Arenberg à Wallers :
Heures d'ouverture : Visites sur rendez-vous uniquement auprès de l'Office de Tourisme de la Porte du Hainaut.

-
Fosse Delloye, Centre Historique Minier à Lewarde :
Heures d'ouverture :
Du 1er mars au 14 novembre : du lundi au dimanche de 9h à 17h30
Du 15 novembre au 28 février : du lundi au samedi de 13h à 17h Dimanche et jours fériés : de 10h à 17h
Visites de groupes à partir de 8h sur réservation.

-
Fosse 9/9bis à Oignies :
Heures d'ouverture : Visites sur rendez-vous uniquement auprès du Pôle patrimoine du site du 9-9bis.

-
Fosse 11/19 à Loos-en-Gohelle :
Heures d'ouverture : Visites sur rendez-vous uniquement auprès de l'Office de tourisme de Lens-Liévin.