Votre navigateur est obsolète.
Il se peut que ce site ne fonctionne pas correctement avec la version de votre navigateur. Mettre à jour
Passez quelques instants seul dans les ruines de l'ancienne Olympie, comme celles de Philippeion, et vous vous sentirez naître l’âme d’un champion.
© Elgreko / Shutterstock

Olympie, Grèce

Olympie, Grèce
C’est à Olympie qu’est née la compétition sportive la plus célèbre et la plus importante du monde antique. Les Jeux Olympiques ont eu lieu ici tous les quatre ans de 776 av. J.-C à 393 ap. J.-C. Le site était également un lieu de culte en l’honneur du dieu grec Zeus à partir du Xe siècle avant JC. Admirez des sculptures incroyables telles que la décoration du temple de Zeus, l'une des sept merveilles du monde antique, le célèbre Hermis de Praxitèle et la statue de la Victoire de Paionios.

Les Jeux Olympiques, la compétition sportive la plus célèbre et la plus importante du monde antique, mettaient les meilleurs athlètes à l’honneur. Cette tradition s’est perpétuée jusqu’à nos jours, près de 3000 ans plus tard. Mais Olympie n'était pas seulement utilisée tous les quatre ans pour faire l’éloge des mortels. C'était également un lieu où de remarquables œuvres d'art et de culture ont été créées et partagées en signe de vénération du dieu grec Zeus.

C'est cette fusion d'histoire et de modernité qui rend ce site si spécial. Les Jeux Olympiques à l'époque de la Grèce antique étaient bien plus qu’une compétition sportive. Ils représentaient la paix et la noblesse de l’esprit de compétition. Ces idéaux sont toujours aussi forts de nos jours.

Les Jeux Olympiques modernes sont sans aucun doute la compétition sportive la plus importante du monde et trouvent leurs racines ici. Le marathon, la couronne d'olivier et la régularité de l'événement sont autant d’influences directes de l'Antiquité grecque.

En entrant dans le stade, imaginez le rugissement de la foule. C'est sur cette même piste que des athlètes ont couru pour la gloire il y a des millénaires. Des dizaines d’autres bâtiments et de temples se trouvent à l'ombre des arbres sur le site archéologique. Certains ont été spécialement construits pour des événements sportifs, et d’autres pour le culte de Zeus. Un musée abrite une collection d'objets précieux qui décoraient autrefois le sanctuaire. Olympie prend vie à l’occasion d’événements musicaux et culturels majeurs tel que le Festival International de l'Ancienne Olympie, le Festival Dreamland et le Festival écologique d’Alfios River.

Les Racines de la Société Occidentale

Olympie, située dans la région d'Ilia (Elis) au nord-ouest de la péninsule du Péloponnèse, date de la fin du néolithique (4ème millénaire av. J.-C), et est considérée comme l'un des endroits les plus importants pour retracer l’histoire des sociétés occidentales de part sa tradition religieuse, politique et sportive.

De l’eau jaillissait autrefois de ces têtes de lion en marbre dans l'impressionnant Temple de Zeus. - © Ministère Hellénique de la Culture et des Sports / Ephorat des Antiquités d'Ilia
De l’eau jaillissait autrefois de ces têtes de lion en marbre dans l'impressionnant Temple de Zeus. - © Ministère Hellénique de la Culture et des Sports / Ephorat des Antiquités d'Ilia

Olympie était le centre du culte de Zeus, le père des douze dieux de l’Olympe. Certaines des œuvres d'art les plus remarquables ont été créées pour orner Altis, le bois sacré et le sanctuaire. De grands artistes, tels que Phidias, ont laissé s’exprimer leur inspiration et leur créativité, offrant leurs créations artistiques au monde. De nombreux chefs-d'œuvre ont survécu : de grands bronzes archaïques votifs, des sculptures de fronton et des métopes du temple de Zeus, et le célèbre complexe d’Hermès par Praxitèle. Toutes sont des œuvres de sculpture majeures et des références clés dans l’histoire de l’art.
.

L'intérieur de l'atelier de Phidias, où le grand sculpteur a créé la gigantesque statue chryséléphantine de Zeus. Au début de l'époque byzantine, il fut converti en basilique chrétienne. - © Ministère Hellénique de la Culture et des Sports / Ephorat des Antiquités d'Ilia
L'intérieur de l'atelier de Phidias, où le grand sculpteur a créé la gigantesque statue chryséléphantine de Zeus. Au début de l'époque byzantine, il fut converti en basilique chrétienne. - © Ministère Hellénique de la Culture et des Sports / Ephorat des Antiquités d'Ilia

Les sanctuaires des dieux, les principaux temples de Zeus et d'Héra, ainsi que les restes de certains sanctuaires très anciens, comme le Pélopion et une rangée de Trésors au nord, au pied du mont Kronion sont encore visibles à l'intérieur du péribole (cour fermée) de l'Altis. Ce site divin regorge d'histoire. Ces structures étaient utilisées par les prêtres (Théokoléon), l'administration (Bouleutérion), l'état (Prytaneion) et l'hébergement (Leonidaion et hôtellerie romaine). Il y a aussi des résidences pour les invités de marque (Maison de Néron) et toutes les structures sportives utilisées pour la préparation et la célébration des Jeux Olympiques : le stade et l'hippodrome à l'est, les thermes, le palestre et le gymnase au sud et à l’ouest.

Vue du site d'Olympie avec le temple de Zeus au premier plan et le stade à l'arrière-plan. - © Ministère Hellénique de la Culture et des Sports / Ephorat des Antiquités d'Ilia
Vue du site d'Olympie avec le temple de Zeus au premier plan et le stade à l'arrière-plan. - © Ministère Hellénique de la Culture et des Sports / Ephorat des Antiquités d'Ilia

Les Débuts du Sport International

Les Jeux Olympiques ont été célébrés régulièrement à partir de 776 av. J.-C. Les Olympiades, une période de quatre ans entre deux célébrations successives tous les cinq ans, sont devenues une dimension chronologique et une méthode de datation largement utilisée dans le monde grec. Mais, le concept de l'honneur olympique est l'héritage le plus important dont nous avons hérité de nos jours. Dans l'Antiquité, les athlètes originaires de toutes les cités grecques de la Méditerranée, acceptaient une trêve sacrée de trois mois pour se rassembler et se mesurer les uns aux autres. Cette pratique prouve les nobles idéaux de l'humanisme hellénique : une compétition pacifique et loyale entre hommes libres et égaux dont la seule ambition est de recevoir la récompense symbolique d'une couronne d'olivier.

Les visiteurs, comme ces jeunes filles, sautent sur l'occasion de courir dans l'ancien stade d'Olympie. Dans l'Antiquité, les jeunes femmes s’affrontaient également pour gagner les faveurs de la déesse Héra. - © Ministère Hellénique de la Culture et des Sports / Ephorat des Antiquités d'Ilia
Les visiteurs, comme ces jeunes filles, sautent sur l'occasion de courir dans l'ancien stade d'Olympie. Dans l'Antiquité, les jeunes femmes s’affrontaient également pour gagner les faveurs de la déesse Héra. - © Ministère Hellénique de la Culture et des Sports / Ephorat des Antiquités d'Ilia

La renaissance des Jeux Olympiques en 1896, grâce aux efforts de Pierre de Coubertin, illustre la nature durable des idéaux de paix, de justice et de progrès, les attributs les plus fragiles du patrimoine de l’humanité. Les valeurs de compétition loyale et de trêve sacrée, restent toujours très pertinentes. Par conséquent, les visiteurs d'aujourd'hui peuvent ressentir les même forces spirituelle et idéologique que celles qui motivaient les athlètes il y a des milliers d'années.


Comment s’y Rendre

En bus, vous pouvez atteindre Olympie depuis Athènes via Pyrgos, la capitale de la région. En voiture, la ville est à 290 kilomètres d'Athènes (environ 3,5 heures). Si vous voyagez en bateau, les ports les plus proches sont Katakolo (34 km), où arrivent les bateaux de croisière, Killini (66 km) avec des correspondances vers les îles Ioniennes et Patras (117 km) d'où vous pouvez rejoindre l’Italie en ferry. Si vous arrivez en avion, l'aéroport le plus proche est Araxos, principalement utilisé pour les vols charters.

Quand visiter ?

Olympie peut se visiter à n’importe quelle période de l’année. Cependant, le site archéologique et l'environnement naturel se présentent sous leur plus beau jour au printemps. De fin avril à fin octobre, le site et le musée d’Olympie sont ouverts tous les jours afin que les visiteurs aient plus de temps pour profiter des monuments et des galeries. Du 1er novembre au 31 mars, les billets pour le site et les musées (ouverts de 8h à 15h) sont à moitié prix. En hiver, il n'y a généralement pas de files d’attente.

Comment Visiter

Étant donné le nombre important d'attractions intéressantes à Olympie et aux alentours, il est fortement conseillé de consacrer au moins deux jours à ces visites et de séjourner dans un hôtel à proximité. Bien qu'il y ait des panneaux explicatifs dans les galeries et sur le site, une visite guidée (non incluse dans le prix du billet) est recommandée.

Visiter

Olympie, Grèce

Horaires

Summer:
From 19/09/2017
Daily 08:00- 19.00
Starting in October 8:00-18:00
Last Admission: 20' before closing time

Winter Time:
Daily, 08:00 - 15.00

High Season:
Daily, 08.00 - 20.00
Last Admission: 20' before closing time

Holidays:
1 January: closed
25 March: closed
Good Friday: 12.00-17.00
Holy Saturday: 08.00-15.00
1 May: closed
Easter Sunday: closed
25 December: closed
26 December: closed

Tarifs

April-October:
Full: €12
Reduced: €6

November-March:
Full: €6

Free admission days:
6 March (in memory of Melina Mercouri)
18 April (International Monuments Day)
18 May (International Museums Day)
The last weekend of September (European Heritage Days)
28 October
Every first Sunday from November 1st to March 31st