Votre navigateur est obsolète.
Il se peut que ce site ne fonctionne pas correctement avec la version de votre navigateur. Mettre à jour
Petra Tou Romiou, ou le rocher d'Aphrodite, est une destination à ne pas rater et une photo obligatoire pour tout voyageur
© Agis Agisilaou

Paphos, Chypre

Région de Paphos, Chypre
Habitée depuis la période néolithique, Paphos offre l'opportunité d'une connexion avec les fondements de la société moderne et l'un des premiers concepts de l'Europe telle que nous la connaissons. Tourbillon de zèle, de ferveur religieuse et de romantisme, cette destination au sud-ouest de Chypre abrite des ruines datant du 12ème siècle av. J.-C., de la période romaine et du Moyen Âge.

La passion est un mot qui décrit admirablement Paphos. Passion pour l'artisanat, passion pour l'esthétique, et, bien sûr, passion pour celle qui en est la source : Aphrodite, déesse de l'amour. Les visiteurs de cet endroit magique sont récompensés par les ruines antiques exceptionnelles de villas romaines, les palais, théâtres et autres bâtiments publics, forteresses médiévales et des tombeaux d'une valeur archéologique et historique singulière. Un cadeau supplémentaire attend le visiteur lorsqu'il pénètre à l'intérieur du site archéologique : certaines des plus belles mosaïques d'Europe, qui décorent les riches maisons romaines et représentent des scènes de la mythologie grecque et de la vie quotidienne.

La Maison de Dionysos à Kato Paphos a l'une des collections les plus spectaculaires de mosaïques au sol dans le monde. Les passages surélevés au-dessus des mosaïques permettent aux visiteurs de les voir dans toute leur gloire.  – © Michael Turtle
La Maison de Dionysos à Kato Paphos a l'une des collections les plus spectaculaires de mosaïques au sol dans le monde. Les passages surélevés au-dessus des mosaïques permettent aux visiteurs de les voir dans toute leur gloire. – © Michael Turtle

Aphrodite est adorée depuis des milliers d'années mais cela n'empêche pas à l'amour d'être encore neuf quand on arrive sur le site de Paphos. C'est ici à Chypre que tout a commencé car la légende dit que c'est là que la déesse est née, sur la côte sud. Les Mycéniens y construisirent un grand temple de pierre au 12ème siècle avant Jésus Christ. Puis, il y a plus de 2500 ans, des fidèles du culte d'Aphrodite y célébraient une divinité dédiée au plaisir et à la fertilité et participaient à des rituels en son honneur.

Située au carrefour de trois continents - Europe, Asie et Afrique - la position géographique unique de l'île a joué un rôle important avec un passé mouvementé depuis l'Antiquité et un rôle central dans la transmission des traits culturels de l'Asie vers l'Europe. Marchez sur les pas d'une déesse en suivant la route culturelle Aphrodite qui traverse certains des sites les plus sacrés de l'île et des attractions naturelles. En vous aventurant plus loin le long de la côte étincelante, vous découvrirez de grandes tombes souterraines creusées dans la roche solide, dans un site connu sous le nom de « tombeaux des rois ». Admirez les mosaïques de Nea Paphos - parmi les plus belles du monde.

Nea Paphos est un site archéologique actif avec de nombreuses ruines anciennes, ainsi qu'un phare historique et un magnifique paysage naturel. Vous pouvez également visiter le château médiéval de Paphos, adjacent au site archéologique, ainsi que le port et le musée archéologique récemment rénové, où vous pourrez admirer les objets anciens excavés au fil des années de la zone plus large.

L'histoire d'une déesse

Les images que nous associons à Aphrodite - la déesse de la beauté dans la mythologie grecque ancienne - qui a émergé de la mer dans un coquillage - ont été inspirées par la poésie d'Homère et d'autres écrivains anciens, ainsi que par des représentations dans l'art grec ancien ; peintures, mosaïques et autres formes d'art. Ces représentations et descriptions ont influencé les expressions artistiques de cette divinité, dépeinte comme une femme belle et attirante, dans l'art à travers l'histoire. Le développement de la déesse fut un processus graduel au cours duquel elle a pris de nombreuses formes. Sur le site du patrimoine mondial de Paphos, les visiteurs peuvent suivre cette évolution et voir ce qui reste de la ville ancienne qui a été établie à la même époque.

Petra Tou Romiou, ou le rocher d'Aphrodite, est le lieu de naissance légendaire de la déesse.– © Evgenios Mouratidis / Shutterstock
Petra Tou Romiou, ou le rocher d'Aphrodite, est le lieu de naissance légendaire de la déesse.– © Evgenios Mouratidis / Shutterstock

Les voyageurs du sanctuaire d'Aphrodite à Kouklia, à quelques minutes en voiture du centre de Paphos, trouveront une partie du temple original du culte d'Aphrodite. Autour du temple, les ruines d'une colonie romaine - créée pour les anciens pèlerins qui voyageaient pour honorer la déesse - mettent en lumière ce site antique unique. Pour une explication complète et un guide, l'excellent musée, hébergé dans un manoir médiéval, abrite une collection d'objets du sanctuaire, y compris une grande pierre de basalte noire - autrefois vénérée comme une représentation de la divinité féminine.

Sites de passion

Juste à côté de la zone touristique de Paphos, le parc archéologique de Kato Paphos est l'une des parties les plus importantes du site du patrimoine mondial. C'est le site du "nouveau" Paphos, qui a déménagé du Sanctuaire d'Aphrodite à Palaipafos ("ancien" Paphos), le village moderne de Kouklia, à ce lieu au 4ème siècle avant JC car il offrait un meilleur port aux ptoléméens, qui dirigeaient alors l'île et avaient leur siège en Egypte. En raison de cet emplacement important, la nouvelle ville de Paphos est devenue la capitale de l'île pendant cette période et a conservé ce rôle à l'époque romaine.

Les travaux de restauration se poursuivent sur les magnifiques mosaïques du parc archéologique de Kato Paphos, qui recouvrent les sols des demeures grandioses. - © Michael Turtle
Les travaux de restauration se poursuivent sur les magnifiques mosaïques du parc archéologique de Kato Paphos, qui recouvrent les sols des demeures grandioses. - © Michael Turtle

Pendant la période romaine, Paphos était une étape importante sur la route commerciale entre Alexandrie, l'Egypte et Rome. De riches citoyens y ont construit une ville avec des demeures grandioses et des bâtiments publics tels que des bains et un théâtre. À l'intérieur des maisons des plus riches, les sols étaient décorés de magnifiques mosaïques. Beaucoup d'entre elles ont survécu et elles sont des hauts points d'une visite à Kato Paphos.

Le site des tombeaux des rois se trouve juste au nord de Paphos. Cette nécropole majestueuse a été utilisée à partir du 4ème siècle avant J.-C. jusqu'au 3ème siècle après JC comme lieu de sépulture pour les riches et les puissants. Les tombes souterraines ont été taillées dans la roche et décorées de colonnes et de fresques murales. Conçues pour ressembler un peu à des maisons, beaucoup d'entre elles ont été bien conservées. Les visiteurs sont invités à visiter de plus près ce lieu.

Les tombeaux des rois ont été utilisés à partir du 4ème siècle avant J.-C. jusqu'au 3ème siècle après J.-C. comme lieu de sépulture pour les riches et puissants de Paphos.- © Michael Turtle
Les tombeaux des rois ont été utilisés à partir du 4ème siècle avant J.-C. jusqu'au 3ème siècle après J.-C. comme lieu de sépulture pour les riches et puissants de Paphos.- © Michael Turtle

Culture et nature incomparables

À travers le centre historique de Paphos, d'autres monuments ont été inclus dans le site du patrimoine mondial, y compris les églises et les murs de défense. En leur sein, une ville moderne animée est apparue, devenue une destination touristique populaire avec de bons restaurants, une vie nocturne et des magasins. Et, bien sûr, tout cela avec la mer Méditerranée pour décor, ses dizaines de plages dans et autour de Paphos et les atouts naturels des environs qui comprennent des espèces uniques de flore et de faune. On peut également admirer le phare, situé sur le site archéologique de Kato Paphos, et visiter les maisons du gardien du phare, qui accueillent une exposition permanente soulignant les relations de Chypre et de la mer à travers les siècles, ainsi que le caractère des phares chypriotes. Cette zone offre une vue exceptionnelle sur la mer et une escapade romantique dans un site qui conserve encore son authenticité et la splendeur du passé.

Tout voyage réussi à Paphos profitera de l'histoire d'Aphrodite - bien sûr - mais s'aventurera également plus loin dans les paysages naturels et fera l'expérience de l'hospitalité locale. Ce site du patrimoine mondial promet un voyage de vie complet, célébré par l'amour et la beauté, l'expression artistique des croyances et les activités quotidiennes d'hier et d'aujourd'hui, développées et préservées dans un environnement insulaire.

Les tombeaux ont été conçus pour ressembler à des maisons avec une cour centrale et des chambres de chaque côté. Plusieurs personnes seraient enterrées dans la même tombe. – © Michael Turtle
Les tombeaux ont été conçus pour ressembler à des maisons avec une cour centrale et des chambres de chaque côté. Plusieurs personnes seraient enterrées dans la même tombe. – © Michael Turtle


Comment s'y rendre

Si vous arrivez en avion, l'aéroport international de Paphos est à 15 kilomètres du centre-ville. Il a en moyenne chaque jour 30 arrivées de vols depuis l'ensemble de l'Europe. Le bus numéro 612 circule environ une fois par heure de l'aéroport au port de Paphos.

Le site du patrimoine mondial de Paphos est réparti sur plusieurs lieux, bien que tous soient facilement accessibles depuis le centre-ville. Les transports en commun sont limités et il est beaucoup plus facile de se déplacer en voiture entre eux.

Le site archéologique de Kato Paphos est à distance de marche de la zone touristique centrale de la ville et proche du château médiéval et du port.

Quand visiter?

Paphos est une destination pour toute l'année, mais les températures varient considérablement au fil des saisons. Au plus fort de l'été, la température moyenne pendant la journée est d'environ 33 ° C, alors qu'en hiver elle est d'environ 15 ° C (60 ° F).

La haute saison touristique s'étend d'avril à octobre. En dehors de ces mois, les prix sont plus bas et il y a plus de disponibilité.

Le printemps offre un temps satisfaisant et des paysages colorés, avec des plantes en fleurs et des oiseaux migrateurs. La Pâques grecque est une période animée sur l'île pendant laquelle de nombreux festivals et activités ont lieu. Le festival d'opéra de Paphos a lieu le premier week-end de septembre.

Comment visiter

Il y a beaucoup à voir et à faire autour de Paphos. Envisagez de louer une voiture à l'aéroport (ou plusieurs autres agences en ville) pour visiter les différentes parties du site du patrimoine mondial et parcourir l'île. Nous vous suggérons d'y passer au moins une semaine pour explorer pleinement tous les arts, la culture, la gastronomie, les plages et le patrimoine naturel que la région a à offrir.

Les Bureaux d'information de l'Organisation du tourisme de Chypre à Paphos offrent des conseils et des informations pour vous aider à planifier votre visite.