Votre navigateur est obsolète.
Il se peut que ce site ne fonctionne pas correctement avec la version de votre navigateur. Mettre à jour
Le palais national de Sintra, résidence royale médiévale la mieux préservée au Portugal, a été habité plus ou moins continuellement du XVe au XIXe siècle.
© Sean Pavone / Shutterstock

Palais national de Sintra

Le palais national de Sintra, situé dans le centre historique de la ville, a servi durant près de huit siècles de résidence à la monarchie portugaise et sa cour. Il a été très utilisé, en particulier au Moyen Âge, comme retraite de chasse et villégiature estivale, ainsi que comme refuge lorsque des épidémies survenaient dans la capitale.

Le palais de Sintra combine des styles architecturaux variés, parmi lesquels se détachent les éléments gothiques et manuélins, ainsi que le style mudéjar — une association harmonieuse d'influences artistiques musulmanes et chrétiennes — immédiatement perceptible dans l'exubérant carrelage hispano-mauresque. Les collections artistiques présentées au sein du palais témoignent de la nature multiculturelle de l'art décoratif portugais entre les XVIe et XVIIIe siècles.

La première référence au « Paço de Sintra », à côté du château qui lui fait face en haut dans les montagnes, a été faite par le géographe arabe du Xe siècle Al-Bakrî. En 1147, après la conquête de Lisbonne par le roi Afonso Henriques, les Almoravides de Sintra se rendirent, ce qui mit fin à plus de trois siècles de domination musulmane.

Cadre de mille ans d'histoire, ce palais a été fondé à l'époque arabe et est le seul palais médiéval du Portugal encore debout. – © Angelo Hornak / PSML
Cadre de mille ans d'histoire, ce palais a été fondé à l'époque arabe et est le seul palais médiéval du Portugal encore debout. – © Angelo Hornak / PSML

Le palais actuel, situé sur ledit « Chão da Oliva » (terrain des oliviers), est situé à l'emplacement approximatif de la résidence des gouverneurs mauresques, ou walis, de l'époque. Il ne reste rien de cette résidence.

La forme actuelle du palais national de Sintra est essentiellement le résultat des travaux initiés par les rois Dinis (1261-1325), responsable de la construction de la Chapelle, João I (1356-1433), qui a aménagé ses quartiers autour du Patio central et construit l'actuelle salle du Cygne, et Manuel I (1469-1521), qui a ajouté l'aile orientale et l'imposante salle des armoiries, avec, sous la coupole, les armoiries du roi Manuel, ainsi que celles de ses fils et de soixante-douze familles nobles importantes.

Le bâtiment a été sévèrement affecté par le tremblement de terre de 1755, après lequel il a été reconstruit en conservant la silhouette du milieu du XVIe siècle, celle que l'on peut toujours voir aujourd'hui.

La révolution de 1910 a mis brusquement fin à l'utilisation de ce palais comme résidence royale. La reine Maria Pia, veuve du roi Luís, a été le dernier habitant royal du palais, avant de devoir le quitter pour partir en exil.

De nombreux sites du patrimoine mondial sont temporairement fermés pour empêcher la propagation du COVID-19. Veuillez consulter les sites web officiels pour plus d’informations.

Visiter

Palais national de Sintra

Horaires

Ouvert tous les jours de l'année, sauf le 25 décembre et le 1er janvier.

09h30 – 19h00, dernier billet et dernière entrée 18h30

Tarifs

Entrée adultes (18 – 64 ans) : 10 €
Entrée jeunes (6 – 17 ans) : 8,5 €
Entrée seniors (> 65 ans) : 8,5 €
Ticket familial (2 adultes + 2 jeunes) : 33 €

Pour bénéficier d'une réduction sur votre visite de plusieurs sites, pour pouvez acheter des tickets combinés pour plusieurs sites.