Votre navigateur est obsolète.
Il se peut que ce site ne fonctionne pas correctement avec la version de votre navigateur. Mettre à jour
Le parc qui entoure le palais national de Pena consiste en une forêt et des jardins luxuriants avec plus de cinq cents espèces différentes d'arbres du monde entier.
© PSML / Wilson Pereira

Paysage culturel de Sintra, Portugal

Lisbonne, Portugal
Associant le grandiose au fantastique, Sintra, paisible villégiature perchée dans des collines à proximité de Lisbonne, est un tourbillon de styles féeriques où architecture locales et exotiques s'entremêlent à des vues superbes. Couronnées par le palais national de Pena, véritable quintessence du mouvement romantique, ces collines regorgent de monuments et parcs remarquables, dont le palais national de Sintra, destination estivale de prédilection de la noblesse et de la bourgeoisie depuis le XVe siècle.

Au XIXe siècle, Sintra est devenue le principal centre architectural de l'Europe romantique. Le roi Ferdinand II a transformé un monastère en ruines en un château associant des éléments gothiques, mauresques et renaissance, lui adjoignant un parc planté d'arbres ramenés des quatre coins du globe. D'autres domaines ont alors été bâtis sur le même modèle. En a résulté une combinaison unique de jardins, qui est devenue un modèle et a influencé de développement de l'architecture paysages dans toute l'Europe.

Les caractéristiques uniques du micro-climat de la Serra de Sintra permettent à une l'épanouissement d'une verdure abondante où les nombreuses espèces locales cohabitent avec des additions exotiques issues de terres lointaines. Le roi Ferdinand II a restauré les forêts de la zone et planté des milliers d'arbres pour compléter les chênes, noisetiers, houx, lauriers, buis et pins parasols indigènes. Mais c'est son approche singulière de l'atmosphère du parc qui distingue tant Sintra. Ces étendues sont présentées comme des étapes mettant en avant de petits étangs, des recoins, des grottes, et des sentiers dérobés serpentant harmonieusement parmi d'épais feuillages.

La cour de la Croix marque l'entrée du couvent des Capuchos, qui incarne l'idéal de fraternité universelle vécu par les moines franciscains qui y résident depuis des siècles. – © PSML / EMIGUS
La cour de la Croix marque l'entrée du couvent des Capuchos, qui incarne l'idéal de fraternité universelle vécu par les moines franciscains qui y résident depuis des siècles. – © PSML / EMIGUS

Se promener dans Sintra, c'est comme parcourir les pages d'un conte de fées portugais. Les sentiers qui sinuent au travers des jardins vous entraînent vers des découvertes aventureuses. Échappez-vous vers un escalier en colimaçon pour descendre dans un puits profond. Découvrez les anciens ermitages et retraites méditatives, où les gens cherchaient la sagesse de la Nature. Découvrez des espèces de plantes et d'arbres rares et exotiques du monde entier, plantés il y a des siècles par des monarques. Admirez des panoramas majestueux depuis des balcons grandioses donnant sur des labyrinthes de haies. Les différents parcs et jardins sont autant d'occasions de faire un incroyable voyage romantique dans la nature. Il y a de nombreux jardins, palais et châteaux à explorer à Sintra, il est donc conseillé d'y passer quelques jours pour vraiment apprécier ce paysage emblématique.

Palais à flanc de colline et culture pluri-séculaire

Sintra a été le premier site européen listé par l'UNESCO comme Paysage culturel. Il couvre environ 960 hectares au sein du parc naturel de Sintra-Cascais. Situé sur des collines granitiques à moins d'une heure de Lisbonne, la douceur unique de son microclimat en a fait, depuis l'époque de l'occupation musulmane, une des villégiatures estivales préférées des rois et aristocrates, qui y ont édifié des palais et plantés des jardins et forêt d'une valeur inestimable. En 1995, le comité du Patrimoine mondial a reconnu en Sintra un exemple sans nul autre pareil de lieu qui conserve des caractéristiques significatives des cultures qui ont successivement occupé ces terres et coexistent toujours harmonieusement de nos jours.

Le palais national de Sintra, couronné par ses deux cheminées coniques géantes, est un élément caractéristique du paysage de Sintra depuis plusieurs siècles. – © PSML / Angelo Hornak
Le palais national de Sintra, couronné par ses deux cheminées coniques géantes, est un élément caractéristique du paysage de Sintra depuis plusieurs siècles. – © PSML / Angelo Hornak

Le palais national de Sintra est un élément emblématique du paysage de Sintra depuis des siècles. Situé dans le centre historique de la ville, ce palais a été habité pendant près de huit siècles par la monarchie portugaise et sa cour. Le bâtiment combine des styles architecturaux variés, parmi lesquels se détachent les éléments gothiques et manuélins, ainsi que le style mudéjar — une association harmonieuse d'influences artistiques musulmanes et chrétiennes — qui sont immédiatement perceptibles dans l'exubérant carrelage hispano-mauresque. Les collections artistiques présentées au sein du palais témoignent de la nature multiculturelle de l'art décoratif portugais entre les XVIe et XVIIIe siècles.

Le chatoyant palais de Pena et les vues depuis ses balcons sont un incontournable de toute visite à Sintra – © PSML / EMIGUS
Le chatoyant palais de Pena et les vues depuis ses balcons sont un incontournable de toute visite à Sintra – © PSML / EMIGUS

Le palais national de Pena résulte du génie créatif de Ferdinand de Saxe-Coburg et Gotha, un prince allemand devenu roi consort de la reine Marie II du Portugal. Le parc et le palais sont le plus bel exemple au Portugal de Romantisme du XIXe siècle, et l'élément le plus important du paysage culturel de Sintra. Le palais incorpore de l'architecture mauresque, et le parc manifeste sa quête d'exotisme dans de longs chemins tortueux et des pavillons encadrés d'espèces végétales ramenées du monde entier. Après avoir visité Pena, le compositeur Richard Strauss a écrit : « Aujourd'hui est jour le plus heureux de ma vie. C'est la plus belle chose que j'aie jamais vue. C'est le véritable jardin de Klingsor — et c'est là, juste au-dessus, que doit se trouver le château du Saint Graal. »

Le voyageur tombe sur palais de Pena comme si celui-ci sortait d'un rêve, fidèle à toutes les notions romantique du château de conte de fées. – © PSML / EMIGUS
Le voyageur tombe sur palais de Pena comme si celui-ci sortait d'un rêve, fidèle à toutes les notions romantique du château de conte de fées. – © PSML / EMIGUS


Comment s'y rendre

Sintra est à 30 minutes de Lisbonne et Cascais. Pour aller en voiture à Sintra, prenez l'IC19 (depuis Lisbonne) ou l'EN9 (en sortant de l'autoroute A5 à Cascais). En train, prenez la ligne de Sintra (CP) depuis les gares d'Oriente, Rossio, ou Entrecampos à Lisbonne. Si vous restez dans la région de Cascais, plusieurs lignes de bus sont disponibles. Une fois à Sintra, les bus 434 et 435 vous amèneront de la gare ferroviaire aux nombreux parcs et monuments. Vous pouvez également randonner le long de nombreux chemins, pour une expérience paysagère plus immersive.

Le palais national de Queluz, à mi-chemin entre Lisbonne et Sintra, est accessible en voiture depuis l'IC19 (sortir à Queluz) ou en train par les ligne de Sintra (sortir à Queluz-Belas ou Barcarena—Massamá). Il y a également des bus qui partent du Colégio Militar à Lisbonne, et de Falagueira ou de Queluz-Belas.

Quand visiter ?

Les collines recouvertes de forêt de Sintra changent en permanence. Chaque saison offre une version différente du paysage et les parcs et monuments sont ouverts toute l'année hormis le 25 décembre et le 1er janvier. Les monuments sont généralement plus fréquentés durant les mois d'été. Visiter Sintra durant la saison creuse vous permet de faire l'expérience des parcs et jardins revêtus de leurs couleurs d'automne, des camélias durant l'hiver, ou de la délicate beauté du printemps.

Comment visiter

La diversité des parcs, palais et monuments justifie deux ou trois jours. Vous devez prévoir au moins une journée pour le palais de Pena et le parc de 83 hectares qui l'entoure, comprenant le chalet de la comtesse d'Edla et le château meure. Une visite exhaustive ne n'importe quel autre monument nécessite une demi-journée.

Le micro-climat de Sintra explique la beauté particulière de ces collines, mais implique également des changements de température et d'humidité brusques. Des vêtements adaptés et des chaussures de marche confortable sont recommandées.