Votre navigateur est obsolète.
Il se peut que ce site ne fonctionne pas correctement avec la version de votre navigateur. Mettre à jour
Pendant 700 ans, les mineurs ont travaillé et prié dans ces mines de sel, en extrayant le minerai précieux à la source du développement et de la richesse de la Pologne.
© Pavel Vakhrushev / Shutterstock

Mines royales de sel de Wieliczka et Bochnia, Pologne

Cracovie, Pologne
Les mines royales de sel de Wieliczka et Bochnia vous transportent dans un monde mystérieux de sel sous la surface de la terre. Les mines ont été travaillées en continu du 13ème siècle jusqu'à la fin du 20ème siècle, constituant l'une des premières et plus importantes opérations industrielles européennes. Des centaines de kilomètres de galeries ponctuées de chapelles souterraines, d'œuvres d'art et de statues sculptées dans le sel vous garantissent un voyage fascinant dans le passé.

La mine de sel de Wieliczka a été inscrite sur la toute première liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1978, avec le centre historique de Cracovie à proximité et seulement 10 autres sites dans le reste du monde. Comment un pays derrière le « rideau de fer » a-t-il réussi si tôt à protéger son patrimoine ? Bien que, ou peut-être, parce que la Pologne était ravagée par les guerres passées, le pays était très fier de sa longue histoire et sa culture, et déterminé à préserver son patrimoine national et ses monuments. D'ailleurs, les autorités polonaises ont décidé dès 1928 que les anciennes mines devraient être transformées en monuments - une innovation à cette époque - et la Pologne a été parmi les premiers signataires de la Convention du patrimoine mondial en 1972.

La chapelle de Saint Kinga, une énorme salle éclairée par des lustres en cristal de sel que trois hommes ont mis 67 ans à sculpter et décorer. – © Rafal Stachurski
La chapelle de Saint Kinga, une énorme salle éclairée par des lustres en cristal de sel que trois hommes ont mis 67 ans à sculpter et décorer. – © Rafal Stachurski

Le fait que Wieliczka soit la seule installation minière restée en activité de manière continue pendant 700 ans a joué dans le choix de lister au patrimoine mondial cet immense royaume souterrain avec ses 240 kilomètres de galeries et 2350 salles descendant jusqu'à 327 mètres - un immense exploit humain d'effort et d'ingéniosité. Rempli de machines historiques, d'outils, de sculptures de sel et d'œuvres d'art, le lieu constitue un témoignage unique et authentique du développement des techniques minières et une chronique de la culture minière, des croyances et des coutumes à travers les siècles.

En plus de la mine de sel de Wieliczka, le site du patrimoine mondial comprend la mine de sel de Bochnia et le château de Wieliczka (siège de la gestion des salines de Cracovie du 13ème siècle à 1945) qui ont également une grande valeur historique. Liste de l'UNESCO en 2013, sous la fière dénomination "Mines de sel royales de Wieliczka et Bochnia", un atout culturel inestimable et un incontournable en Pologne .

Voies ferrées touristiques souterraines dans la mine de sel de Bochnia - la seule voie ferrée au monde qui traverse l'ntérieur d'une chapelle.– © Adam Brzoza
Voies ferrées touristiques souterraines dans la mine de sel de Bochnia - la seule voie ferrée au monde qui traverse l'ntérieur d'une chapelle.– © Adam Brzoza

Les deux mines offrent des expériences uniques et complémentaires. À Wieliczka, à 64 mètres sous la surface, vous entrerez dans une métropole souterraine que les mineurs ont construite au fil des siècles. Un puits étroit se transforme en un tunnel sinueux qui s'ouvre sur un lac. Rien ne vous prépare au moment où vous arrivez à la chapelle de Sainte Kinga, un immense hall éclairé par des lustres que trois hommes ont mis 67 ans à sculpter et décorer. L'itinéraire principal s'étend sur 2,5 kilomètres à travers 20 salles - une fraction du magnifique labyrinthe créé sous terre. Ici vous pouvez assister à des concerts de musique et des fêtes ou sentir le pouvoir thérapeutique du sel dans la station thermale. La mine de Bochnia est située à 30 km et, bien que moins connue, ne devrait pas être manquée. Montez dans le train souterrain ou prenez le ferry pour la seule traversée au monde d'une chambre souterraine inondée de saumure - si vous osez...

'Or blanc'

Pourquoi tant de travail, d'ingéniosité et de créativité dépensés pour des mines de sel ? Avant l'industrialisation, il était extrêmement coûteux et laborieux de récolter les énormes quantités de sel nécessaires à la conservation et à l'assaisonnement des aliments. Ce qui faisait du sel un produit extrêmement précieux. Des économies entières reposaient sur sa production et son commerce et la capitale médiévale de Pologne, Cracovie, avait la chance d'être proche de certains des gisements de sel les plus importants au monde. L'histoire du sel à Wieliczka et Bochnia décrit la formation des lits de sel, le développement précoce du brassage du sel à Bochnia et Wieliczka, et la découverte du sel gemme dans la seconde moitié du 13ème siècle.

Le château des salines de Wieliczka, ancien siège de la saline de Cracovie, est maintenant un musée ouvert aux touristes. - © Bogdan Pasek
Le château des salines de Wieliczka, ancien siège de la saline de Cracovie, est maintenant un musée ouvert aux touristes. - © Bogdan Pasek

Connaissant la signification stratégique de l'extraction et du commerce du sel, les princes et les rois polonais ont rapidement établi leur monopole sur la saline au début du Moyen Âge. Les mines de sel, les installations de brassage du sel, les installations de stockage et les ateliers de Wieliczka et de Bochnia ont été regroupés sous une seule entreprise connue sous le nom de saline de Cracovie ; depuis lors, tous les profits de la production et de la vente de sel ont été canalisés dans le trésor royal et totalisaient jusqu'à un tiers des recettes des rois. Les rois utilisaient « l'or blanc » pour entretenir leurs cours, payer les commis et construire de magnifiques châteaux et églises. Les recettes ont également financé la première université polonaise à Cracovie au 14ème siècle et les directeurs des salines ont érigé des maisons de ville impressionnantes à travers la région.


Comment s'y rendre

Wieliczka et Bochnia sont des villes de taille moyenne, dans la région de Małopolska, à respectivement 5 et 35 km de Cracovie. Cracovie est la base idéale pour des excursions d'une journée vers les nombreuses attractions de la région. Toutes les attractions et expériences présentées ci-dessous sont à moins de 100 km et deux heures de route de Cracovie.

Les touristes étrangers arrivent généralement en avion, bien que Cracovie puisse également être atteint par des itinéraires ferroviaires et autobus transnationaux. L'aéroport Balice de Cracovie a de nombreuses connexions vers et depuis les villes européennes. De l'aéroport Balice, vous pouvez prendre le train rapide et être au centre de Cracovie en une demi-heure et continuer plus loin jusqu'à Wieliczka en 25 minutes. Il faut environ 50 minutes pour Bochnia depuis Cracovie avec un train similaire. Vous pouvez également prendre des bus, des tramways ou des taxis, qui sont plus abordables qu'en Europe occidentale. L'aéroport est également relié à Wieliczka et Bochnia par une autoroute et vous pouvez atteindre les lieux cités ci-dessus en autocar et mini-bus privé à partir de la gare principale de Cracovie.

Quand visiter ?

Les attractions de Małopolska se visitent en toute saison. Les mines de sel royales de Wieliczka et de Bochnia, contrairement à d'autres mines européennes, sont ouvertes toute l'année, à quelques exceptions près. La haute saison touristique se situe entre juin et septembre, lorsque les mines accueillent de nombreux touristes, en particulier la mine de Wieliczka. Nous vous conseillons donc Bochnia pour découvrir les mines à cette époque, sans les foules. Pour découvrir Wieliczka sans précipitation ni foule, venez à la fin de l'automne, en hiver ou au début du printemps. La météo n'a pas d'importance sous terre ! Vous pouvez également profiter de l'aura de Noël et découvrir les montagnes polonaises l'hiver. Une visite au printemps ou en été signifie des journées plus longues et plus chaudes, des horaires d'ouverture allongées et des activités de plein air.

Comment visiter

Pour se familiariser pleinement avec la saline de Cracovie, vous devriez lui consacrer un jour et demi. Passez la première journée à Wieliczka pour y découvrir la route touristique souterraine et le musée souterrain, le château des salines, la tour de graduation, les puits miniers et vous promener dans la charmante ville. Le deuxième jour, vous pouvez aller à Bochnia pour y visiter la mine de sel. Un voyage à Bochnia peut être facilement combiné avec un passage à Niepołomice, où vous pourrez vous détendre ou faire de la randonnée dans la vieille forêt et visiter le château de Wiśnicz. Deux jours au moins sont nécessaires à Cracovie pour apprécier ses magnifiques monuments et son atmosphère dynamique et savourer la vie nocturne, faire une croisière le long de la Vistule et grimper au moins un des tertres. Pour profiter de toutes les attractions de Małopolska présentées ici, prévoyez au moins 10 jours dans la région.